Zinfo-web portail internet

 Le coût des soins dentaires au Canada les maintient patients distances

Les Canadiens dépensent près de 12 milliards de dollars par an sur les services dentaires, mais les inégalités criantes dans l'accès aux soins de santé bucco-dentaire demeurent, en particulier pour les pauvres.
En fait, six millions de personnes par année évitent les visitent chez le dentiste en raison du coût et de ceux qui ont les pires problèmes dentaires sont plus susceptibles de se passer de soins, selon les conclusions d'un groupe d'experts.
"Le système est ne fonctionne pas et il va seulement se aggraver si nous n'agissons», le Dr Paul Allison, doyen de la Faculté de médecine dentaire de l'Université McGill à Montréal, a déclaré dans une interview.

Il a noté que presque tous les soins dentaires est financé par le privé, grâce à l'assurance de l'employeur ou de leur poche, et le nombre de personnes atteintes de l'assurance est en baisse en raison du vieillissement de la population et les morphes de l'économie, avec les travailleurs de plus en plus nombreux à temps partiel, travailleur autonome , ou à la retraite.

Dr Allison présidé un groupe, frappé par l'Académie canadienne des sciences de la santé, qui vient de publier ses conclusions et recommandations dans un document intitulé Améliorer l'accès aux soins buccodentaires pour les personnes vulnérables vivant au Canada. Le rapport ne rappelle pas de soins dentaires pour être inclus dans les services médicaux "libres" prévues par l'assurance-maladie, disant que c'est irréaliste dans le contexte économique et politique actuel.

Mais il est dit que les programmes de soins dentaires financés par l'État doivent être plus large et plus cohérente et de fournir des soins essentiels aux personnes les plus dans le besoin, y compris les enfants de familles à faible revenu, les personnes âgées vivant en institution, les personnes handicapées, les sans-abri, les réfugiés et les immigrants , les peuples autochtones, et ceux de l'aide sociale.

Environ 700 millions de dollars par an sont dépensés en soins dentaires financé par l'État. Premières nations touchée sont les Inuits qui pourtant ont une assurance dentaire financé par l'Etat, mais ont souvent du mal à accéder à des soins parce qu'ils vivent dans des collectivités éloignées.

Toutes les provinces et les territoires ont des programmes de chirurgie dentaire, et certains ont des programmes de prévention pour les enfants. Par exemple, les soins dentaires chez un dentiste sur le Plateau est gratuit pour les enfants de moins de 10 au Québec et pour les moins de 14 en Nouvelle-Écosse.
Un certain nombre de programmes ad hoc et de bienfaisance fournissent également des soins dentaires pour les pauvres, beaucoup d'entre eux à court de 10 écoles du Canada de la dentisterie.

"Mais ces programmes sont une goutte dans l'océan par rapport à ce qui est nécessaire", a déclaré le Dr Allison.
Le rapport note que le Canada a l'un des taux les plus faibles de soins dentaires financé par l'État dans le monde - seulement 6 pour cent des dépenses totales. Même aux États-Unis a une part publique plus élevée, 7,9 pour cent. De nombreux pays européens comprennent les soins dentaires dans leurs programmes de santé universels. En Finlande, par exemple, 79 pour cent des soins dentaires est financé par l'État.
Dr Stephen Hwang, chercheur au Centre de recherche sur Inner City Health et un médecin de l'Hôpital St. Michael de Toronto, dit absence de soins dentaires est un "trou béant" dans l'assurance-maladie au Canada et entraîne des problèmes de santé importants pour de nombreux ses patients.
"Leurs dents sont atroces," at-il dit, et le résultat, ce est qu'ils vivent dans la douleur, et elle affecte leur nutrition, la santé mentale et la santé cardiovasculaire.
"Ces patients ont des abcès dans la bouche qui, se ils étaient dans toute autre partie du corps, nous traitons», le Dr Hwang a dit, et ce est illogique et une fausse économie car il exacerbe d'autres conditions.
"Je ne parle pas sur les cosmétiques, mais les soins médicaux nécessaires," a déclaré le Dr Hwang. "Beaucoup de gens ne reçoivent pas les soins que nécessaire, car ils ne peuvent pas se le permettre."

Soutenez notre portail sur les réseaux sociaux



Zinfo Web