Zinfo-web portail internet

L ‘artisanat, un secteur plein de ressources


logo artisanat

Bien trop négligé, l’artisanat est pourtant belle et bien une réelle source de valeur.
Nous sommes de nos jours amenés à regarder les métiers de l’artisanat avec une vision plus moderne à travers une société recherchant avant tout un moyen d’obtenir rapidement un service de qualité à un petit prix.
Plus concrètement, l’artisanat s’envisage plus globalement qu’autrefois. C’est avec l’idée de développer son affaire de façon exponentielle que les artisans recherchent un développement en lien direct avec l’innovation et une rentabilité croissante.

Cependant, ces dernières années, l’idée qu’autrefois le bouche-à-oreille qui faisait d’un petit artisan, un artisan de renom semble de plus en plus éloignée.

Quels sont les outils de développement des artisans de nos jours ?


quels sont les outils de développement pour un artisant

Une grande majorité des artisans misent sur l’aspect de sérendipité pour offrir un coup d’accélérateur à leur carrière. En plus de compter sur le facteur chance, il est nécessaire de pouvoir réellement s’affirmer comme une référence sur un secteur d’activité.
Pour les autres disposant d’une qualité de travail mais n’ayant aucune connaissance des outils pour se faire connaître, il existe quelques options à leur disposition et notamment sur internet

Là où nous pouvons constater une véritable mutation dans la manière d’appréhender son travail d’artisan est le secteur du dépannage et de l’urgence.
En effet, d’après les chiffres disponibles sur Google Adwords et différents outils SEO, il a été constaté que les secteurs tels que la serrurerie, la plomberie ou l’électricité ont vu leurs métiers changer radicalement.  C’est près de 60% du chiffre d’affaire d’un commerce de dépannage qui se voit être dépensé dans la publicité sur Adwords et dans la communication plus générale tel que sur les Pages Jaunes. Des montants  pouvant parfois atteindre près de 800 000€ pour une inscription sur les Pages Jaunes.

Une problématique de rentabilité


L’un des facteurs principal qui peut être mis en exergue se caractérise par un grand nombre d’entreprises présentes sur le marché. Malgré une demande toujours plus importante et une géolocalisation disperse, les entreprises artisanales sont confrontés à revoir leur travail quotidien. Cela passe par une veille de la concurrence, le développement de stratégies commerciales mais également une diversification de leur métier pour laquelle la tangente se veut plus axée sur les méthodes et outils de communication.

C’est ainsi que quelques petites entreprise, aussi appelées start-up se sont rapproché de ce secteur d’activité afin de proposer une solution alternative aux artisans pour leur dégager du temps afin de se reconcentrer sur leur métier principal qui n’est autre que l’artisanat.

Le clienteling fait son apparition


clienteling personnalisation d'offre communication

Il est important de rappeler qu’internet se présente comme une véritable mine d’or pour les consommateurs. Il est désormais relativement simple de se renseigner sur les produits ou services d’une entreprise.
Cependant, nous constatons que dans le secteur de l’artisanat, les entreprises manquent souvent de justesse dans leur communication. Serait-ce dû à un manque de volonté de la part des professionnels du métier ? Non à en constater les chiffres de ces dernières années démontrant que 95% des directeurs d’entreprises (tout secteur confondu) optent pour une présence sur les réseaux sociaux.
Le souci proviendrai donc d’un manque de connaissance de la part des usagés sur les bonnes méthodes à employer pour développer leur e-réputation. (Réputation en ligne)

Mais alors, face à une clientèle exigeante et passionnée, comment les artisans répondent-ils à leur volonté de personnalisation de l’offre et de recommandation client ?
Si l’on prend l’exemple de la serrurerie à Paris, une petite start-up s’est développée afin d’offrir un service complémentaire. A la fois orienté vers le client à l’aide d’une sélection d’artisans fiable et compétents, mais également vers les artisans, en leur offrant un apport de travail via leur plateforme pour un coût moindre que celui proposé par Adwords. De quoi faire rêver me direz-vous.
Cependant, cette nouveauté n’est autre que le fruit des opportunités offertes par le digitale.

La première page Google n’offre que 10 positions, sachant que la première position récupère à elle seule près de 40% du trafic.
Les entreprises d’artisants l’ont bien comprise et investissent massivement dans le référencement naturel.
Cependant, il n’y a qu’une seule place disponible.

Il est alors peut-être temps d’appliquer la formidable citation d’Al Ries
« Si vous le pouvez, soyez premier. Si vous ne le pouvez pas, créez un nouveau créneau dans lequel vous pouvez être premier »

trouver un artisant proche de chez vous

 

Soutenez notre portail sur les réseaux sociaux



meoclick regie publicitaire à revenus partagés